Avis: NOUVELLES EXIGENCES DE VOYAGE À YVR
Détails
Passer au contenu principal

Foire aux questions

ÀvosSOINS

En quoi consiste ÀvosSOINS?

Le programme ÀvosSOINS de YVR est un programme opérationnel et une campagne de santé et de sécurité conçus pour aider les gens à se déplacer dans l’aéroport en toute sécurité et en toute confiance.

Le programme repose sur quatre piliers:

  • Processus améliorés : simplification des processus aéroportuaires afin d’assurer une expérience de voyage fluide, sans contact et physiquement éloignée dans la mesure du possible en investissant dans de nouvelles technologies et en reconfigurant l’infrastructure aéroportuaire. 
  • Mesures nouvelles et améliorées : initiative destinée à s’assurer que toutes les normes de santé et de sécurité ainsi que les mesures de prévention les plus récentes sont en place en suivant les directives des autorités sanitaires, en intégrant les pratiques exemplaires de l’industrie et en collaborant avec nos partenaires commerciaux.
  • Communication claire : transmission de renseignements clairs à chaque étape du parcours des passagers et du processus aéroportuaire en vue de s’assurer que tous les visiteurs de l’aéroport disposent des renseignements appropriés pour protéger leur bien-être alors qu’ils se trouvent à l’aéroport.
  • Processus adaptable et souple : suivi de l’évolution des directives du gouvernement, des autorités sanitaires et des experts de l’industrie pour s’assurer que ce programme demeure à jour. 

Le programme repose sur une approche à volets multiples afin d’assurer la santé et le bien-être des visiteurs de l’aéroport, et comporte de nombreux éléments qui ont déjà été mis en place à YVR.

Les mesures actuelles comprennent ce qui suit :

  • Le couvre-visage doit être porté en tout temps dans les aires publiques de l’aérogare.
  • Seuls les voyageurs ayant un billet valide et les employés peuvent entrer dans l’aéroport.
  • Augmentation du nettoyage dans toutes les zones où les surfaces sont touchées par de nombreuses personnes.
  • Du désinfectant pour les mains additionnel est fourni dans tout l’aéroport.
  • Installation de plexiglas aux comptoirs.
  • Des membres de l’équipe ÀvosSOINS seront postés aux endroits clés de l’aéroport.
  • Présence d’une signalisation claire sur l’éloignement sanitaire le long du parcours des voyageurs.
  • Vérification de la température.

Comment assurez-vous la mise en application du programme ÀvosSOINS?

Nous avons tous un rôle à jouer pendant la pandémie. Nous encourageons fortement les gens à suivre ces règles pour leur propre santé et leur bien-être. D’autres membres de l’équipe responsable du programme ÀvosSOINS seront sur place pour informer directement et avec politesse les visiteurs de l’aéroport relativement aux exigences du programme et des nouvelles mesures, comme le port du couvre-visage.

Que faites-vous pour tenir à jour le programme ÀvosSOINS de YVR?

Nous continuons de travailler en étroite collaboration avec divers partenaires gouvernementaux, y compris l’Agence de la santé publique du Canada, Transports Canada, le gouvernement de la Colombie-Britannique et d’autres, en vue d’informer les visiteurs de YVR et de suivre toutes les nouvelles directives ainsi que celles en évolution liées à la COVID‑19.

Bien que le programme ÀvosSOINS de YVR soit propre à l’aéroport de Vancouver, nous travaillons également en étroite collaboration avec d’autres aéroports pour assurer une approche uniforme à l’échelle du pays par l’entremise du Conseil des aéroports du Canada.

À quelle fréquence nettoyez-vous les zones où les surfaces sont touchées par de nombreuses personnes?

La fréquence du nettoyage de toutes les zones où les surfaces sont touchées par de nombreuses personnes a été augmentée. Nous avons mis sur pied une équipe de nettoyage améliorée qui peut nettoyer jusqu’à 18 000 pieds carrés du terminal à l’heure, en mettant l’accent sur la désinfection des surfaces clés, notamment les bornes de contrôle frontalier, les passerelles d’avion à réaction, les rampes, les autres surfaces touchées ainsi que les toilettes.

Veillez-vous à l’application des recommandations en matière d’éloignement physique?

Nous avons tous un rôle à jouer pendant la pandémie et nous demandons aux visiteurs de l’aéroport de respecter nos exigences, y compris en matière d’éloignement physique dans la mesure du possible.

Nous faisons régulièrement des annonces vocales recommandant la distanciation physique, sans oublier les affiches supplémentaires dans l’ensemble de l’aérogare, y compris dans les files d’attente. Nous délimitons également des files d’attente grâce à des symboles au sol pour rappeler aux gens l’importance de la distanciation physique.

Fournissez-vous des masques?

Il incombe à chaque personne de disposer d’un couvre-visage approprié, et il existe un certain nombre d’excellentes ressources, y compris le site Web de l’Agence de la santé publique du Canada, avec des instructions pour fabriquer un couvre-visage non médical acceptable.

Quelles sont les exemptions à la politique relative au port du masque?

Les exceptions sont les enfants de moins de deux ans ou si une personne présente une maladie respiratoire ou un handicap qui fait en sorte qu’il lui est impossible de porter un masque. 

COVID‑19 : EXIGENCES, MESURES, DIRECTIVES ET RESTRICTIONS

Y a-t-il des mesures en place pour les vols intérieurs au Canada?

Le gouvernement du Canada exige que tous les transporteurs aériens procèdent à une vérification de l’état de santé des voyageurs avant l’embarquement d’un vol intérieur au Canada ou en partance du Canada. Tout voyageur présentant des symptômes de la COVID‑19 devra attendre 14 jours avant de pouvoir prendre l’avion ou fournir un certificat médical indiquant que les symptômes qu’il présente ne sont pas liés à la COVID‑19. Tous les passagers aériens doivent porter un couvre-visage ou un masque non médical pour se couvrir la bouche et le nez pendant le voyage. Les voyageurs seront priés de se couvrir la bouche et le nez aux points de contrôle à l’aéroport lorsqu’ils ne peuvent se tenir à une distance suffisante les uns des autres, ou selon les directives des employés des transporteurs aériens ou des responsables de la santé publique.

Comment puis-je savoir si un passager du vol que j’ai pris récemment a obtenu un résultat positif au test de dépistage de la COVID‑19?

Les vols qui avaient à leur bord des passagers ayant obtenu un résultat positif au test de dépistage de la COVID‑19 sont énumérés sur cette page Web du gouvernement du Canada : Exposition sur les vols, les navires de croisière et les rassemblements de masse. Veuillez consulter cette page fréquemment si vous avez voyagé récemment. 

Dois-je m’auto-isoler si je me rends au Canada?

Oui. Sous la direction de l’ASPC, tous les voyageurs qui arrivent au Canada, peu importe leur pays d’origine, devront reconnaître qu’on leur demande de s’auto-isoler pendant 14 jours s’ils arrivent de l’étranger. Ils devront accuser réception de cet avis au moyen d’une déclaration officielle sur les bornes de déclaration électroniques à leur arrivée au Canada.

J’ai un vol de correspondance à YVR. Qu’est-ce que cela signifie pour moi?  

Veuillez noter que tous les voyageurs qui arrivent, peu importe leur pays d’origine, feront l’objet d’un contrôle accru de la part des agents de l’ASFC et que les postes d’inspection primaire (BIP) et les postes de déclaration NEXUS obligeront les voyageurs à déclarer s’ils éprouvent des symptômes comme la toux, des difficultés respiratoires ou la fièvre. Ils devront aussi reconnaître qu’on leur demande de s’auto-isoler pendant 14 jours à leur destination finale s’ils arrivent d’un autre pays.

Veuillez communiquer avec votre compagnie aérienne pour obtenir des détails sur votre vol de correspondance.

Où puis-je trouver des renseignements supplémentaires sur les mesures à la frontière et les restrictions de voyage en place?

Les renseignements sur les mesures à la frontière actuelles et les restrictions de voyage se trouvent ici.

En quoi consiste l’exigence de plan d’auto-isolement du gouvernement de la Colombie-Britannique? À qui s’applique-t-elle?

Le gouvernement de la Colombie-Britannique exige que tous les passagers arrivant de l’extérieur du Canada, quelle que soit leur destination finale, rédigent un plan d’auto-isolement avant leur arrivée à YVR ou au moment de celle-ci. Des agents provinciaux examineront le plan d’auto-isolement de chaque passager après qu’il aura passé les douanes et détermineront si le plan est approuvé ou du soutien supplémentaire est nécessaire. Les personnes dont le plan est approuvé doivent se rendre à leur domicile (ou à un autre endroit désigné) pour s’isoler pendant 14 jours. Les passagers dont les plans sont insuffisants ou qui ont besoin d’un soutien supplémentaire seront dirigés vers un site d’hébergement où ils devront commencer leur auto-isolement, pendant que les détails du plan seront mis en place.

De plus amples renseignements sur le nouveau plan d’auto-isolement sont disponibles sur le site Web du gouvernement de la Colombie-Britannique.

Quand dois-je remplir le plan d’auto-isolement?

Le plan d’auto-isolement peut être soumis en ligne à l’adresse gov.bc.ca/returningtravellers ou à l’aide de l’outil d’auto-évaluation, par l’entremise de l’application de soutien à la COVID‑19 de la Colombie-Britannique ou en personne, à l’arrivée à YVR. Nous recommandons de rédiger le plan à l’avance pour une expérience aéroportuaire plus efficace, en particulier pour les passagers qui doivent prendre des vols de correspondance.

Comment les aéronefs qui arrivent sont-ils nettoyés?

Les compagnies aériennes sont responsables de la propreté de leurs aéronefs. Il est conseillé aux voyageurs qui ont des questions sur les méthodes de nettoyage des avions de communiquer avec les compagnies aériennes pour mieux comprendre les précautions mises en place.

Il est important de noter qu’en vertu de la Loi sur la mise en quarantaine, les compagnies aériennes sont encouragées à aviser l’ASPC avant leur arrivée au Canada si elles ont des passagers malades à bord. Cela permet à l’ASPC de mettre en place des mesures appropriées pour les passagers malades avant l’arrivée de l’avion.

Prévoit-on interdire les vols en provenance de pays à haut risque?

Les décisions relatives à la restriction des vols en provenance de tout autre pays seraient prises par le gouvernement fédéral du Canada en vertu de la Loi sur la mise en quarantaine. Comme toujours, il est conseillé aux voyageurs de s’informer auprès de leur compagnie aérienne avant de se rendre à l’aéroport.

Combien de personnes ont été dirigées vers des agents de quarantaine pour un dépistage médical à YVR? Les mesures de contrôle de l’aéroport sont-elles efficaces?

L’ASPC est l’organisme responsable de la mise en œuvre des mesures de dépistage à YVR. Veuillez communiquer avec l’ASPC. 

J’ai vu des intervenants médicaux qui portaient des blouses et des masques et qui s’occupaient d’un patient à l’aéroport ou à bord de mon avion. Devrais-je m’inquiéter?

Conformément aux mesures de santé publique accrues découlant de l’éclosion de la COVID‑19, tous les professionnels de la santé et les premiers intervenants doivent porter de l’équipement de protection individuelle (ÉPI) supplémentaire lorsqu’ils répondent à des appels médicaux concernant des personnes présentant des symptômes semblables à ceux de la grippe. L’ÉPI supplémentaire peut comprendre des masques, des blouses, des gants ou d’autres mesures. Il n’y a pas lieu de s’alarmer et une telle situation n’est pas nécessairement liée à la COVID‑19. Les professionnels de la santé publique feront les notifications nécessaires, s’il y a lieu.

We use cookies to improve user experience, and by using this site, you consent to the use of cookies. Learn more and how to manage your preferences on our Privacy page.