Passer au contenu principal

YVR accueille la suppression des mesures de COVID-19 pour les voyages en avion

Le gouvernement fédéral annonce la fin de toutes les exigences, y compris les tests, les masques et la quarantaine

Le gouvernement fédéral annonce la fin de toutes les exigences, y compris les tests, les masques et la quarantaine

L'aéroport international de Vancouver (YVR) accueille l'annonce faite aujourd'hui par le gouvernement fédéral de la levée de toutes les mesures restantes en cas de pandémie de transport aérien à compter du 1er octobre.

« Après plus de deux ans de fonctionnement sous une série très complexe de réglementations changeantes, l'annonce d'aujourd'hui est une très bonne nouvelle pour le public voyageur, notre communauté et les travailleurs du secteur de l'aviation », a déclaré Tamara Vrooman, PDG de l'Administration de l’aéroport de Vancouver. « La suppression des mesures de voyage liées à la COVID-19 améliorera l'expérience de voyage globale des passagers, aidera nos employés de première ligne et permettra à plus de personnes de renouer avec des êtres chers et des expériences touristiques à travers la province et le pays. »

En plus de mettre fin aux tests et aux mesures de quarantaine, le gouvernement supprimera l’obligation les mandats de masque dans les aéroports et pendant les vols, ainsi que les exigences de soumission des données de vaccination. L'utilisation d'ArriveCAN ne sera également plus obligatoire, mais demeure recommandé pour la présentation d’informations douanières et d’immigration.

Au cours des derniers mois, YVR a relevé divers défis opérationnels dans un contexte d'augmentation de la demande de voyages et de pénurie de main-d'œuvre post-pandémique. De janvier par rapport à août, le volume quotidien de passagers a augmenté d'environ 170 %, les voyages intérieurs dépassant désormais le nombre de passagers d'avant la COVID-19.

Bien qu’YVR ait connu des retards, des embouteillages et des voyageurs frustrés, grâce à la mise en œuvre de nouvelles technologies et à une collaboration continue avec les partenaires de l'aviation et du gouvernement, YVR n'a pas connu le niveau de perturbation opérationnelle qui a systématiquement affecté les principaux aéroports du monde entier au cours de l'été.

Tirant parti de sa longue histoire d'innovation, pendant la pandémie, YVR a accéléré les applications numériques pour améliorer l'expérience des voyageurs, notamment en mettant en œuvre une nouvelle plate-forme de jumeau numérique pour surveiller les opérations et déployer des ressources et un soutien en temps réel. L'accent mis par l'organisation sur le changement climatique et sa volonté de devenir zéro carbone d'ici 2030 se sont également poursuivis sans relâche, YVR devenant en septembre le premier aéroport au Canada à atteindre avec succès le niveau 4+ d'accréditation carbone des aéroports. Avec des pénuries de personnel affectant tous les secteurs, mais en particulier l'aviation, YVR a redoublé d'efforts pour attirer des travailleurs dans le secteur de l'aviation, devenant un employeur à salaire vital plus tôt cette année.

« À mesure que les politiques pandémiques seront supprimées, la demande d'aviation continuera de se renforcer; tout comme le rôle d’YVR au sein de l'infrastructure essentielle de la chaîne d'approvisionnement de la Colombie-Britannique. À l'avenir, il est impératif que le gouvernement et l'industrie travaillent en collaboration pour stimuler l'élaboration de politiques et l'innovation afin de répondre aux besoins des voyageurs, et que nous soutenions la croissance durable et les employés du secteur de l'aviation », a conclu Vrooman.

De plus amples détails sur l'annonce du gouvernement fédéral peuvent être trouvés ici.

We use cookies to improve user experience, and by using this site, you consent to the use of cookies. Learn more and how to manage your preferences on our Privacy page.