Passer au contenu principal

YVR récompensé lors des Airports Going Green Awards

Aujourd’hui, l’aéroport international de Vancouver (YVR) célèbre deux distinctions pour son engagement et son leadership en matière de lutte contre les changements climatiques. Airports Going Green a décerné à YVR une mention honorable pour son programme de durabilité exceptionnel, pour sa feuille de route vers le zéro émission nette, et a décerné à l’ancienne directrice de Climat et environnement, Marion Town, le prix James M. Crites Pioneer in Aviation Sustainability.

Airports Going Green est un forum dirigé par le Chicago Department of Aviation et coorganisé par l’American Association of Airport Executives. Il rassemble des leaders et des innovateurs de l’industrie, offrant des perspectives nationales et internationales sur la durabilité des aéroports et des compagnies aériennes.

La feuille de route vers le zéro émissions nettes d'YVR a été lancée en 2021 et établit un équilibre entre des approches novatrices et des mesures pratiques qui aideront l’aéroport à atteindre l’objectif de zéro émission nette d’ici 2030 et à devenir l’un des plus écologiques au monde.

« Cette reconnaissance de Airports Going Green à l’endroit de nos priorités en matière de climat et de durabilité est très gratifiante. Je tiens à remercier Marion pour son leadership au sein de YVR et de l’industrie. En huit ans à l’Administration de l’aéroport, l’expertise, l’esprit novateur et l’engagement indéfectible de Marion à l’égard de l’environnement a laissé une marque durable sur notre organisation, notre aéroport et notre industrie, a déclaré Tamara Vrooman, présidente et directrice générale de l’Administration de l’aéroport de Vancouver. Avec nos collègues et nos partenaires commerciaux, nous continuerons de faire progresser nos objectifs climatiques et de collaborer avec tous les ordres de gouvernement et toutes les industries pour décarboniser notre secteur. » 

En plus de réduire les émissions provenant de ses activités directes, YVR soutient également la décarbonisation du secteur de l’aviation dans son ensemble. Parmi les solutions figurent la fourniture de groupes électrogènes au sol pour permettre aux équipages d’arrêter les moteurs d’avion et de se brancher à l’électricité de l’aérogare, et le recours à la technologie, par l’intermédiaire du jumeau numérique de YVR, pour suivre les déplacements des aéronefs et tracer des parcours plus efficaces sur l’aérodrome, afin de réduire les émissions de carbone.

L’aéroport s’est également récemment associé aux ports de Portland et de Seattle pour partager des innovations et des pratiques exemplaires visant à décarboniser l’aviation.

Le leadership d'YVR en matière de réduction des émissions de carbone a également été reconnu par le Conseil international des aéroports, avec une mention honorable lors de la remise des prix des réalisations environnementales 2022 et a valu à YVR l’obtention du niveau 4+ de la certification de gestion du carbone des aéroports, le plus haut niveau, faisant de YVR le premier aéroport au Canada et l’un des trois seuls en Amérique du Nord à l’obtenir.

We use cookies to improve user experience, and by using this site, you consent to the use of cookies. Learn more and how to manage your preferences on our Privacy page.