Passer au contenu principal

L’étude sur le dépistage COVID-19 de WestJet-YVR démontre que la méthode rapide de détection antigénique est efficace pour le dépistage des voyageurs et contribue à la recherche sur les déplacements aériens sains

L’étude menée par l’UBC et le Providence Health Care à YVR démontre un risque extrêmement faible de transmission de la COVID-19 chez les passagers des vols intérieurs

Aujourd’hui, l’Administration de l’aéroport de Vancouver et WestJet ont publié les résultats d’une étude démontrant que l’utilisation des tests d’antigènes rapides constitue une méthode de dépistage des voyageurs efficace, acceptable et rentable qui contribue à des déplacements aériens plus sûrs et plus sains. Les résultats ont été obtenus dans le cadre de l’étude sur le dépistage de la COVID-19 de WestJet-YVR, un projet de recherche dirigé par l’Université de la Colombie-Britannique (UBC) et le Providence Health Care (Providence), en partenariat avec les promoteurs du projet, WestJet et l’Administration de l’aéroport de Vancouver.

Sur une période de quatre mois, de novembre 2020 à février 2021, près de 600 passagers en partance de l’aéroport international de Vancouver (YVR) ont été dépistés pour la COVID-19 au moyen du test antigénique rapide. Les résultats de tous les tests administrés au cours de cette période s’étant révélés négatifs, les chercheurs ont conclu que la transmission de l’infection chez les passagers au départ de YVR était probablement extrêmement faible (moins d’un pour cent). La méthodologie et les résultats de l’étude pourraient contribuer à l’élaboration d’un cadre de dépistage pour l’ensemble de l’industrie du voyage.

Les chercheurs de l’Université de la Colombie-Britannique et de Providence étaient chargés de prélever des échantillons dans une station de dépistage prête à l’emploi. Les résultats obtenus ont été validés par des tests PCR en laboratoire.

Les commentaires des participants ont été extrêmement positifs, et bon nombre d’entre eux ont indiqué avoir trouvé la procédure était efficace, plus confortable que ce à quoi ils s’attendaient et rassurante quant à l’aspect sécuritaire de leurs déplacements. L’équipe de recherche a constaté que l’administration du test prenait environ 15 à 20 minutes, avec comme résultat une perturbation minimale de l’expérience de voyage globale.

L’étude, qui s’est déroulée dans la zone d’enregistrement des vols intérieurs de WestJet à YVR, était ouverte aux clients de WestJet résidents de la Colombie-Britannique, âgés de 19 à 80 ans, et n’ayant pas reçu de diagnostic positif de COVID-19 au cours des 90 derniers jours. Elle concernait uniquement les clients de vols intérieurs, et le test de dépistage n’est offert que le jour du voyage.

Citations :

« Nous sommes heureux de voir les résultats de notre étude conjointe avec WestJet, UBC et Providence Health Care et nous remercions les passagers de leur participation. Cela témoigne de l’engagement et de l’intérêt de notre communauté pour les solutions de dépistage rapide. Les données recueillies seront utilisées dans le cadre de stratégies de dépistage futures pour l’industrie de l’aviation, élevant à un autre palier les protocoles fondés sur des données scientifiques en matière de santé, en vue de permettre la reprise des déplacements de façon sécuritaire et efficace et de rétablir la confiance des voyageurs. Nous espérons également que les résultats de notre étude iront au-delà de l’aviation et s’avéreront utiles dans d’autres industries au fur et à mesure que nous traverserons la pandémie. »

Tamara Vrooman, présidente et chef de la direction, Administration de l’aéroport de Vancouver.

 

« Merci aux quelque 600 invités qui ont participé l’hiver dernier à l’étude de WestJet-YVR sur le dépistage de la COVID-19. Votre contribution volontaire a aidé nos partenaires de l’Université de la Colombie-Britannique et de Providence Health à constater que l’utilisation des tests rapides d’antigènes est une composante efficace d’un voyage sécuritaire. Bien que le déploiement du vaccin se poursuive, les tests solidifient le volet scientifique de nos mesures sanitaires et règles d’hygiène déjà rigoureuses, et peuvent contribuer à rétablir la confiance, non seulement dans le cadre des déplacements, mais aussi des activités de tous les secteurs de nos collectivités. »  

Billy Nolen, vice-président, Sûreté, sécurité et qualité, WestJet

 

« Le dépistage antigénique rapide est un outil extrêmement important — mais potentiellement sous-utilisé — dans notre capacité de prévenir et de contrôler la COVID-19. Les résultats de notre étude fournissent d’autres preuves que cette technologie peut être déployée avec succès dans un aéroport, et que les tests rapides d’antigènes donnent des résultats étonnamment bons, et ce, même dans une population à faible prévalence, comme les voyageurs aériens. »

Dr Marc Romney, cochercheur principal; professeur clinicien agrégé, Faculté de médecine de l’Université de la Colombie-Britannique; responsable médical, Microbiologie et virologie médicales, Hôpital St. Paul’s, Providence Health Care.

 

« Ces résultats démontrent concrètement que le test antigénique rapide est un moyen très efficace de dépister les passagers potentiellement porteurs du virus COVID. Les résultats donnent aux passagers une plus grande confiance dans un transport aérien sain. » 

Dr Don Sin, cochercheur principal; professeur, Faculté de médecine de l’Université de la Colombie-Britannique; pneumologue, Providence Health Care.

We use cookies to improve user experience, and by using this site, you consent to the use of cookies. Learn more and how to manage your preferences on our Privacy page.