YVR revoit son programme de construction d’immobilisations afin de redéfinir la priorité des ressources | YVR
Avis: NOUVELLES EXIGENCES DE VOYAGE À YVR
Détails
Passer au contenu principal

YVR revoit son programme de construction d’immobilisations afin de redéfinir la priorité des ressources

La décision d’annuler un grand projet d’infrastructure découle des répercussions de la pandémie de COVID-19 sur l’aviation

L’Administration de l’aéroport international de Vancouver (l’« Administration ») a annoncé aujourd’hui son intention de mettre fin au programme CORE, grand projet d’infrastructure à l’aéroport international de Vancouver (YVR), qui fait partie du programme d’immobilisations pluriannuel visant à bâtir l’aéroport de l’avenir. Cette décision découle directement de l’effet sans précédent que la pandémie de COVID-19 a eu sur l’industrie de l’aviation et constitue une preuve supplémentaire de l’engagement profond de l’Administration envers la responsabilité financière. L’Administration établit la priorité de ses ressources en fonction de ses besoins plus immédiats en matière d’infrastructure et de santé et sécurité.

Le programme CORE, créé à l’époque où YVR affichait une croissance à deux chiffres, prévoyait un nouveau bâtiment central pour les services publics, un système de chauffage et de refroidissement géothermiques et un centre de transport terrestre comprenant un nouveau stationnement étagé. En raison du déclin continu des voyages par avion, YVR n’a plus besoin à court terme d’une capacité supplémentaire en matière de services publics ou de stationnement. Les installations actuelles de YVR combleront les besoins des passagers en matière de stationnement et de services publics dans un avenir prévisible.

La révision du programme d’immobilisations est la plus récente des mesures prises par l’Administration pour réduire les coûts d’exploitation et d’immobilisations afin de protéger la santé financière à long terme de l’aéroport. Quand est survenue la pandémie, l’Administration reposait sur des assises financières solides. De plus, elle continue d’afficher l’une des cotes de crédit les plus élevées de tous les aéroports en Amérique du Nord. L’Administration concentrera ses ressources financières sur des projets qui appuient le rétablissement et la reprise de l’aviation, y compris des tests de dépistage et de surveillance sanitaires. De plus, elle rehaussera l’infrastructure de données et de technologie, améliorera les installations de fret et poursuivra les projets dont l’achèvement est plus propice pendant que l’aéroport est moins occupé, comme l’infrastructure de l’aérodrome.

« Je tiens à remercier les centaines de travailleurs de la construction, de concepteurs, d’ingénieurs et de membres de notre propre équipe pour l’excellent travail qu’ils ont accompli dans le cadre du programme CORE ces deux dernières années. L’annulation de cet important projet d’infrastructure a été une décision difficile, mais nécessaire. Nous n’avons tout simplement pas besoin de la capacité supplémentaire que ce projet apporte dans un avenir prévisible, et nous devons réassigner en priorité nos ressources ailleurs, a déclaré Tamara Vrooman, présidente et chef de la direction de l’Administration de l’aéroport international de Vancouver. Je tiens à souligner que cette décision constitue un effort de plus pour préserver la stabilité financière continue de l’Administration, afin que nous puissions continuer de servir notre collectivité et de concentrer nos ressources sur les besoins immédiats de l’aéroport. »

L’Administration planifie l’avenir depuis longtemps avec de grands projets d’infrastructure. Depuis 1992, elle a investi 4,5 milliards de dollars dans la construction et l’entretien de l’aéroport. D’ici la fin de 2020, l’Administration terminera l’agrandissement de l’aérogare des vols internationaux, quai D, d’une valeur de 300 millions de dollars, qui représente un autre projet clé du grand programme d’immobilisations.

Tamara Vrooman a communiqué hier avec Geoff Smith, chef de la direction d’EllisDon Corporation, pour l’aviser de l’intention de l’Administration de mettre fin au programme CORE. L’Administration et EllisDon travailleront ensemble pour mettre la touche finale aux ententes de fermeture dans l’intention que tous les travaux soient terminés sur le site d’ici le 30 novembre 2020. Le projet sera interrompu dans son état actuel et pourra être relancé au besoin.

L’Administration s’attend à un rebond pluriannuel de l’industrie de l’aviation et travaille activement avec le gouvernement et ses partenaires pour appuyer le retour sécuritaire des voyages lorsque des mesures appropriées seront en place.

We use cookies to improve user experience, and by using this site, you consent to the use of cookies. Learn more and how to manage your preferences on our Privacy page.