Avis: Les nouvelles exigences, notamment l’obligation de passer un test à l’aéroport pour tous les voyageurs arrivant de l’étranger
Détails
Passer au contenu principal

Lancement de l’étude sur le dépistage de la COVID 19 de Westjet YVR

L’Université de la Colombie Britannique et Providence Health Care dirigent la recherche pour laquelle des voyageurs en partance de YVR se porteront volontaires.

Ce jour marque le début de l’étude sur le dépistage de la COVID‑19 de WestJet‑YVR, un effort de collaboration entre d’une part des chercheurs de l’Université de la Colombie-Britannique (UBC) et de Providence Health Care et d’autre part les commanditaires du projet WestJet et l’Administration de l’aéroport international de Vancouver (YVR). L’étude, la première du genre au Canada, porte sur une méthode de dépistage rapide de la COVID‑19 pour permettre de déterminer la manière la plus sûre et la plus efficace de tester les passagers au départ de l’aéroport international de Vancouver.

L’étude se déroule dans la zone d’enregistrement des vols intérieurs de WestJet et comprend trois étapes simples : l’enregistrement et le consentement éclairé, le dépistage et les résultats. L’étude est ouverte aux clients de WestJet qui sont des résidents de la Colombie-Britannique, âgés de 19 à 80 ans, et qui n’ont pas reçu de diagnostic positif de COVID-19 au cours des 90 derniers jours. Elle concerne uniquement les clients de vols intérieurs, et le test de dépistage n’est offert que le jour du voyage.

Les chercheurs de l’Université de la Colombie-Britannique et de Providence sont chargés de prélever des échantillons dans une station de dépistage prête à l’emploi. Le résultat positif à un test rapide ne constitue pas un diagnostic médical pour la COVID-19 et les participants dont le test est positif devront subir un test de diagnostic approuvé par Santé Canada, soit le RT-PCR. WestJet fera une nouvelle réservation de vol pour ces clients ou annulera leur vol sans frais. Les participants dont le résultat de test sera négatif poursuivront leur voyage et devront quand même respecter toutes les mesures sanitaires relatives à la COVID-19.

Avant la mise en œuvre en direct à YVR, les chercheurs ont procédé à l’évaluation en laboratoire et à la validation de plusieurs tests d’antigène rapides effectués en utilisant des écouvillons nasopharyngés (nez) et du rinçage buccal pour le déploiement dans le cadre de l’étude. Les tests d’antigènes rapides permettent d’obtenir des résultats en 15 à 20 minutes, ce qui en fait une option d’étude possible dans l’environnement réel de l’aéroport.

À la fin de l’étude, les chercheurs soumettront les résultats pour publication dans une revue examinée par les pairs. Ces résultats seront ensuite communiqués aux responsables de la santé publique dans le but de contribuer à un cadre de mesures de dépistage à venir pour l’industrie de l’aviation.

Pour en savoir plus sur l’étude, veuillez consulter le site Web westjet.com/fr-ca/info-voyage/tests-covid. Les clients de WestJet qui répondent aux critères susmentionnés peuvent s’inscrire sur le site Web testingyvr.ca pour participer à l’étude.

Citations :

« Nous sommes déterminés à aider à réduire la propagation de la COVID-19, tout en inspirant confiance à ceux qui ont besoin de voyager. De concert avec WestJet, l’Université de la Colombie-Britannique et Providence, nous avons entrepris cette nouvelle étude en complément à d’autres initiatives en matière de dépistage qui sont entreprises partout au pays. » – Tamara Vrooman, présidente et chef de la direction, Administration de l’aéroport de Vancouver.

« WestJet ne ménage aucun effort pour assurer la sécurité du transport aérien grâce à des initiatives comme l’étude sur le dépistage de la COVID‑19 de WestJet-YVR. Nous sommes fiers de travailler avec nos partenaires de l’Administration de l’aéroport de Vancouver pour appuyer cette importante recherche menée par l’Université de la Colombie-Britannique et Providence Health Care. Nous encourageons les clients admissibles à envisager de participer à cette étude qui ne comporte que trois étapes simples, tout en contribuant aux résultats d’études qui pourraient influencer les voyages et la santé publique à l’avenir. » – Billy Nolen, Vice-président, Sûreté, sécurité et qualité, WestJet.

« Alors que le monde attend le déploiement de vaccins sûrs et efficaces contre la COVID-19, il est urgent d’élaborer des stratégies pour réduire la propagation du nouveau coronavirus. Notre étude permettra de déterminer si un programme de dépistage rapide est un moyen pratique et efficace de réduire la propagation de la COVID-19 chez les voyageurs. » — Dr Marc Romney, cochercheur principal; professeur clinicien agrégé, Faculté de médecine de l’Université de la Colombie-Britannique; responsable médical, Microbiologie et virologie médicales, Hôpital St. Paul’s, Providence Health Care.

« Nous savons qu’il existe des porteurs asymptomatiques, mais nous ne savons pas exactement à quel point ils sont nombreux et dans quelle mesure ils contribuent à la propagation de la COVID-19. Cette étude permettra non seulement d’appuyer la sécurité aérienne, mais elle aidera aussi les autorités de santé publique à mieux comprendre dans quelle mesure les personnes asymptomatiques contribuent à la propagation de la COVID-19. » – Dr Don Sin, cochercheur principal; professeur, Faculté de médecine de l’Université de la Colombie-Britannique; pneumologue, Providence Health Care.

We use cookies to improve user experience, and by using this site, you consent to the use of cookies. Learn more and how to manage your preferences on our Privacy page.