L’Association touristique autochtone du Canada et l’Administration de l’aéroport international de Vancouver célèbrent un nouveau partenariat | YVR
Avis: NOUVELLES EXIGENCES DE VOYAGE À YVR
Détails
Passer au contenu principal

L’Association touristique autochtone du Canada et l’Administration de l’aéroport international de Vancouver célèbrent un nouveau partenariat

L’Association touristique autochtone du Canada (ATAC) et l’Administration de l’aéroport international de Vancouver (YVR) ont signé aujourd’hui un protocole d’entente qui renforce une relation de travail qui appuiera les objectifs de marketing de chaque organisme et contribuera à la croissance des destinations et des principaux partenaires aériens.

Teara Fraser, propriétaire d’Iskwew Air et figure importante de la communauté aéronautique autochtone, animait la célébration du partenariat. Avant la COVID-19, on comptait plus de 300 entreprises touristiques autochtones en activité en Colombie-Britannique et plus de 1 700 entreprises du genre au Canada.

« En tant que voie d’accès importante vers de vastes marchés nationaux et internationaux, YVR jouit d’une expertise en marketing et a en main des renseignements inestimables sur les marchés qui nous aideront à rebâtir le tourisme autochtone partout au Canada, affirme Keith Henry, président-directeur général de l’ATAC. La visibilité à laquelle nous aurons droit partout dans l’aéroport et la reconnaissance par YVR de l’importance de la culture autochtone et de la collaboration à des initiatives de marketing à l’échelle mondiale aideront grandement notre stratégie de rétablissement. »

En plus de partager leurs connaissances, leurs expertises complémentaires et leurs renseignements sur le marché, l’ATAC et YVR collaboreront aux programmes de marketing dans les pays d’intérêt commun. De plus, en tant que partenaire de YVR, l’ATAC aura droit à un important soutien marketing en nature, y compris au moins deux mois de visibilité par année. Cette visibilité prendra forme de bannières dans les aérogares, de vidéos sur les carrousels à bagages et de publicité extérieure.

« Comme nous l’avons appris en travaillant avec la bande indienne Musqueam, dont YVR occupe le territoire traditionnel, ancestral et non cédé, nous jouons un rôle important en reliant les peuples autochtones au Canada et dans le monde entier, a déclaré Tamara Vrooman, présidente et chef de la direction de YVR. Nous sommes honorés d’être le premier aéroport canadien à signer un protocole d’entente avec l’ATAC, et nous nous réjouissons à l’idée de conjuguer nos efforts par le partage de renseignements sur les marchés et d’initiatives conjointes, le tout pour appuyer le renforcement des capacités et la réussite future de nos collectivités autochtones. »

Le principe qui entoure le protocole d’entente est la collaboration, y compris le partage de connaissances de marketing et de données de recherche, ainsi que les pratiques exemplaires en matière de recherche et d’analyse. L’ATAC et YVR sensibiliseront également les gouvernements fédéral, provinciaux et territoriaux ainsi que les partenaires du secteur privé à la valeur d’une industrie touristique autochtone florissante au sein de l’économie canadienne.

« La véritable réconciliation consiste à appuyer les communautés et les entreprises autochtones en leur donnant la possibilité de réussir, a déclaré la ministre du Développement économique et des Langues officielles, l’honorable Mélanie Joly. Le tourisme autochtone représente le segment de notre secteur touristique qui affiche la croissance la plus rapide, et nous sommes ici pour l’appuyer. Ce nouveau partenariat conclu entre l’ATAC et YVR illustre parfaitement bien la collaboration dont nous avons besoin, et il me tarde de voir l’incidence positive que cet investissement aura sur le tourisme autochtone en Colombie-Britannique et partout sur l’île de la Tortue. »

Avant 2020, le tourisme autochtone dépassait l’activité touristique globale du Canada, et la demande internationale pour les expériences autochtones n’avait jamais été aussi forte. Cet été, les efforts de marketing consacrés par l’ATAC au Canada ont également été couronnés de succès, grâce à sa campagne Évadez-vous et au lancement du site Web Destination Autochtone, qui met en valeur la gamme d’expériences autochtones authentiques partout au pays, nombre d’entre elles étant offertes dans des régions éloignées et accessibles par l’entremise de grands aéroports comme l’aéroport international de Vancouver. 

We use cookies to improve user experience, and by using this site, you consent to the use of cookies. Learn more and how to manage your preferences on our Privacy page.