Passer au contenu principal

FOIRE AUX QUESTIONS

Voir ci-dessous les réponses à certaines questions fréquemment posées au sujet de la COVID-19.

Y a-t-il des mesures en place pour les vols intérieurs au Canada?

Le gouvernement du Canada exige que tous les transporteurs aériens vérifient la santé des voyageurs avant de l’embarquement pour les vols internes au Canada ou en provenance du Canada. Tout voyageur présentant des symptômes de la COVID-19 devra attendre 14 jours avant de pouvoir prendre l’avion ou fournir un certificat médical indiquant que les symptômes qu’il présente ne sont pas liés à la COVID-19. À compter du 20 avril, tous les passagers aériens devront porter un couvre-visage ou un masque non médical pour se couvrir la bouche et le nez pendant le voyage. Les voyageurs seront priés de se couvrir la bouche et le nez aux points de contrôle à l’aéroport lorsqu’ils ne peuvent se tenir à une distance suffisante les uns des autres, ou selon les directives des employés des transporteurs aériens ou des responsables de la santé publique.

Dois-je m’auto-isoler si je me rends au Canada? 

Oui. Sous la direction de l’ASPC, tous les voyageurs qui arrivent au Canada, peu importe leur pays d’origine, devront reconnaître qu’on leur demande de s’auto-isoler pendant 14 jours s’ils arrivent de l’étranger. Ils devront accuser réception de cet avis au moyen d’une déclaration officielle sur les bornes de déclaration électroniques à leur arrivée au Canada.  

Où puis-je trouver des renseignements supplémentaires sur les mesures à la frontière et les restrictions de voyage en place? 

Les renseignements sur les mesures à la frontière actuelles et les restrictions de voyage se trouvent ici.

Pourquoi ne prenez-vous pas plus de mesures pour encourager la distanciation physique à YVR?

Nous appuyons toutes les mesures visant à protéger la santé publique et nous travaillons en étroite collaboration avec le gouvernement et d’autres organismes de santé publique pour appuyer et mettre en œuvre les mesures sous leur direction. Nous faisons régulièrement des annonces vocales recommandant la distanciation physique pour complimenter les affiches supplémentaires dans l’ensemble de l’aérogare, y compris dans les files d’attente. Nous délimitons également des files d’attente grâce à des symboles au sol pour rappeler aux gens l’importance de la distanciation physique. Pour que ces mesures soient efficaces, nous avons besoin de l’aide des voyageurs. La distanciation physique demande la collaboration de tous.

Quel est l’état de mon vol? 

Veuillez consulter votre transporteur aérien pour obtenir des renseignements de vol à jour.  

Prévoit-on d’interdire les vols en provenance de pays à haut risque?

Les décisions relatives à la restriction des vols en provenance tout autre pays seraient prises par le gouvernement fédéral du Canada en vertu de la Loi sur la mise en quarantaine. Comme toujours, on conseille aux voyageurs de s’informer auprès de leur compagnie aérienne avant de se rendre à l’aéroport.

Y a-t-il des masques pour les passagers à YVR?

YVR ne fournit aucun masque à l’aéroport. Il incombe au passager d’avoir un couvre-visage approprié. Veuillez consulter le site Web de l’ASPC ici pour obtenir des conseils sur les couvre-visages et les masques non médicaux, y compris des instructions sur la façon d’utiliser un masque et des instructions pour fabriquer un couvre-visage.

Pourquoi YVR ne choisit-elle pas de mettre en place un dépistage thermique des passagers?

Il est important de noter que YVR n’est pas une autorité sanitaire. Les aéroports canadiens, y compris YVR, suivent les directives de l’Agence de la santé publique du Canada (ASPC). L’ASPC est l’organisme fédéral chargé de prendre des décisions liées à la surveillance sanitaire des passagers dans les points d’entrée au Canada, notamment les aéroports. Si vous cherchez de plus amples renseignements sur le dépistage thermique et son efficacité, nous recommandons de communiquer directement avec l’ASPC. 

Comment les aéronefs qui arrivent sont-ils nettoyés?

Les compagnies aériennes sont responsables de la propreté de leurs aéronefs. Il est conseillé aux voyageurs qui ont des questions sur les méthodes de nettoyage des avions de communiquer avec les compagnies aériennes pour mieux comprendre les précautions mises en place.

Il est important de noter qu’en vertu de la Loi sur la mise en quarantaine, les compagnies aériennes sont encouragées à aviser l’ASPC avant leur arrivée au Canada si elles ont des passagers malades à bord. Cela permet à l’ASPC de mettre en place des mesures appropriées pour les passagers malades avant l’arrivée de l’avion.  

Que fait YVR pour protéger les travailleurs de l’aéroport contre le coronavirus?

L’ASPC transmet toutes les nouvelles mesures à YVR pour détecter, surveiller et prévenir la propagation du coronavirus, et nous travaillons en étroite collaboration avec elle pour fournir toute l’aide nécessaire. Nous nous sommes engagés à communiquer les mises à jour à la communauté aéroportuaire dès qu’elles seront disponibles. Les employeurs de Sea Island doivent suivre leurs propres protocoles de santé et de sécurité au travail.  

En quoi consiste la nouvelle exigence de plan d’auto-isolement du gouvernement de la Colombie-Britannique?À qui s’applique-t-elle?

Depuis le 10 avril, le gouvernement de la Colombie-Britannique exige que tous les passagers arrivant de l’extérieur du Canada, quelle que soit leur destination finale, rédigent un plan d’auto-isolement avant leur arrivée à YVR ou au moment de celle-ci.Des agents provinciaux examineront le plan d’auto-isolement de chaque passager après qu’il aura passé les douanes et détermineront si le plan est approuvé ou du soutien supplémentaire est nécessaire.Les personnes dont le plan est approuvé doivent se rendre à leur domicile (ou à un autre endroit désigné) pour s’isoler pendant 14 jours.Les passagers dont les plans sont insuffisants ou qui ont besoin d’un soutien supplémentaire seront dirigés vers un site d’hébergement où ils devront commencer leur auto-isolement, pendant que les détails du plan seront mis en place.

De plus amples renseignements sur le nouveau plan d’auto-isolement sont disponibles sur le site Web du gouvernement de la Colombie-Britannique.

Quand dois-je remplir le plan d’auto-isolement?

Le plan d’auto-isolement peut être soumis en ligne à l’adresse gov.bc.ca/returningtravellers ou à l’outil d’auto-évaluation, par l’application de soutien à la COVID-19 de la Colombie-Britanniqueou en personne, à l’arrivée à YVR. Nous recommandons de rédiger le plan à l’avance pour une expérience aéroportuaire plus efficace, en particulier pour les passagers qui doivent prendre des vols de correspondance. 

Comment le premier patient confirmé de la Colombie-Britannique s’est-il déplacé dans l’aéroport? Dois-je m’inquiéter?

La recherche des contacts, le processus de suivi des déplacements d’un patient et l’identification des personnes qui peuvent avoir été en contact avec une personne infectée sont strictement gérés par les autorités de la santé publique. Tout mouvement dans la province sera suivi par les autorités sanitaires locales et provinciales, et les notifications nécessaires aux citoyens touchés ou au public seront effectuées.

Combien de personnes ont été dirigées vers des agents de quarantaine pour un dépistage médical à YVR? Les mesures de contrôle de l’aéroport sont-elles efficaces?

L’ASPC est l’organisme responsable de la mise en œuvre des mesures de dépistage à YVR. Veuillez communiquer avec l’ASPC. 

J’ai vu des intervenants médicaux qui portaient des masques et des blouses et qui s’occupaient d’un patient à l’aéroport ou à bord de mon avion. Devrais-je m’inquiéter?

Conformément aux mesures de santé publique accrues découlant de l’éclosion de coronavirus, tous les professionnels de la santé et les premiers intervenants doivent porter de l’équipement de protection individuelle (ÉPI) supplémentaire lorsqu’ils répondent à des appels médicaux concernant des personnes présentant des symptômes semblables à ceux de la grippe. L’ÉPI supplémentaire peut comprendre des masques, des blouses, des gants ou d’autres mesures. Cela n’est pas une raison de s’alarmer et ne constitue pas une corrélation avec le coronavirus. Les professionnels de la santé publique feront les notifications nécessaires, s’il y a lieu.

Pourquoi YVR n’en fait-elle pas davantage pour influencer les décisions de l’ASPC de mettre en œuvre des mesures de contrôle plus strictes ou de restreindre les vols, comme dans d’autres pays du monde?

Nous faisons confiance à l’ASPC, le plus haut responsable de la santé publique du Canada, dont les connaissances et l’expertise l’emportent de loin sur les nôtres en matière de santé publique.

Comment puis-je savoir si un passager du vol que j’ai pris récemment a obtenu un résultat positif au test de dépistage de la COVID-19?

Les vols qui avaient à leur bord des passagers ayant obtenu un résultat positif au test de dépistage de la COVID-19 sont énumérés sur cette page Web du gouvernement du Canada : Exposition sur les vols, les navires de croisière et les rassemblements de masse. Veuillez consulter cette page fréquemment si vous avez voyagé récemment.

Les magasins et les restaurants sont-ils fermés à YVR? 

Par souci de prudence et conformément aux directives locales et de l’ASPC, certains de nos partenaires ont fermé temporairement leurs portes et d’autres sont ouverts avec des heures réduites. De plus amples renseignements sur les restaurants et les détaillants-locataires, y compris les heures d’ouverture, sont disponibles ici

De plus, l’hôtel Fairmont de l’aéroport de Vancouver ajustera ses activités. À compter de maintenant, l’hôtel sera ouvert aux clients inscrits seulement et fermera temporairement le restaurant [email protected], le bar-salon Jetside, l’expérience Fairmont Or, le centre de santé, la piscine et le spa. Le service aux chambres sera disponible 24 heures sur 24.

J’ai un vol de correspondance à YVR. Qu’est-ce que cela signifie pour moi?  

Veuillez noter que tous les voyageurs qui arrivent, peu importe leur pays d’origine, feront l’objet d’un contrôle accru de la part des agents de l’ASFC et que les postes d’inspection primaire (BIP) et les postes de déclaration NEXUS obligeront les voyageurs à déclarer s’ils éprouvent des symptômes comme la toux, des difficultés respiratoires ou la fièvre. Ils devront aussi reconnaître qu’on leur demande de s’auto-isoler pendant 14 jours à leur destination finale s’ils arrivent d’un autre pays.

Veuillez communiquer avec votre compagnie aérienne pour obtenir des détails sur votre vol de correspondance.  

We use cookies to improve user experience, and by using this site, you consent to the use of cookies. Learn more and how to manage your preferences on our Privacy page.