Passer au contenu principal

Nous sommes YVR : Jat Puri, conseiller au Service à la clientèle et leader communautaire

« Nous sommes YVR » décrit une journée dans la vie des gens qui travaillent à YVR, mais qui font aussi de grandes choses dans la collectivité. Aujourd’hui, nous suivons Jat Puri – ou nous essayons de suivre Jat Puri –, qui passe la journée à créer un environnement aéroportuaire sécuritaire et accueillant et à être un leader dans la collectivité.

Jat Puri sourit à la caméra vêtue d'un costume bleu et d'une cravate rayée rouge et bleue.

6 h – Gaufres et petits fruits

Petit déjeuner de yaourt, myrtilles, fraises et gaufres avec une tasse de thé en haut à gauche.

Heureusement pour Jat Puri, il est plus organisé qu’il n’en a l’air le matin. Lorsqu’il nous a envoyé ses vidéoclips du matin, il a déclaré en riant : « Je ne savais vraiment pas que j’avais l’air de cela le matin, ouhlala! »

Jat est l’une de ces personnes (organisées) qui préparent tout pour le travail avant d’aller au lit la veille; il repasse soigneusement son costume et sa chemise (la tenue de travail professionnelle de Jat est impeccable tous les jours) et il décide ce qu’il veut manger pour le petit déjeuner. Juste entre nous, pour le petit déjeuner, il a mangé ce matin des gaufres avec du yogourt et des petits fruits. Du carburant pour la journée – il en aura besoin au rythme où il va.

7 h 30 – L’oiseau matinal

Jat Puri est conseiller aux relations avec la clientèle à YVR, ce qui signifie qu’il doit se rendre au travail lorsque les passagers sont à l’aéroport, c’est­à­dire tôt. Heureusement, Jat n’a besoin que de sept minutes pour se rendre à l’aéroport à partir de chez lui, à Richmond.

Le Service à la clientèle de YVR doit veiller à ce que chaque passager qui passe par YVR vive une excellente expérience. La propreté des aérogares, les programmes d’accessibilité, l’information et l’aide aux passagers, tout cela relève du Service à la clientèle. C’est une grosse responsabilité pour un aéroport qui accueille des millions de passagers par année. Ces temps­ci, Jat passe beaucoup de temps à gérer le programme Caretaker (Prendre soin), une nouvelle équipe interne qui inspecte soigneusement tous les aspects de nos aérogares afin que nous offrions un environnement sécuritaire et propre à nos passagers et à nos employés.

Jat est la personne idéale pour le poste.

9 h 30 – En marche

 Jat portant un pull gris dans le terminal regardant son téléphone portable.

Après une réunion des Opérations quotidiennes qui réunit les principaux membres de l’équipe pour un aperçu de la journée qui s’en vient, Jat se met en marche. La première chose que nous remarquons, c’est la vitesse à laquelle Jat marche. C’est comme s’il était en mode avance rapide. Pendant que nous le suivions durant sa ronde d’inspection, il a salué chaque personne amicalement, il a gentiment offert de l’aide à toute personne qui semblait le moindrement ne pas être dans son assiette et il a constamment ramassé ce qu’il appelle affectueusement des débris d’aérogare. Qu’il s’agisse de mégots de cigarette ou d’étiquettes de bagages qui se sont détachées, Jat cherche minutieusement tout ce qui pourrait ne pas être à sa place.

« Je suis fier de ma collectivité, et l’aéroport en fait partie. Si je peux voir un déchet, un client peut certainement le voir aussi. Et je ne veux pas que les clients partent avec une telle impression de l’aéroport », a fait remarquer Jat.

12 h – L’heure du smoothie

Jusqu’à présent, l’avant­midi de Jat est typique d’une journée normale à YVR, mais elle est aussi révélatrice de l’environnement de l’aéroport. Chaque jour peut paraître un peu semblable sur papier, mais chaque matin amène de nouveaux passagers, de nouveaux défis et de nouveaux problèmes opérationnels à surmonter. Jat s’arrête pour prendre un smoothie au moment du dîner; c’est un habitué de Booster Juice. Vous pouvez voir pourquoi il est si fier de son travail lorsqu’il s’arrête en chemin pour dire bonjour à des collègues et, encore une fois, aider des passagers. C'est un thème omniprésent dans la journée, car Jat n’a laissé aucun passager sans aide ni aucun débris d’aérogare traîner.

18 h – Redonner à la société

Bien que sa journée de travail à l’aéroport international de Vancouver soit terminée, Jat a encore d’autres choses à faire. Il rentre chez lui et se prépare rapidement une pizza végétarienne maison pour le souper. Jat tenait à ce que nous vous disions qu’il a vraiment préparé tous les ingrédients, mais que la pâte n’était en réalité pas faite maison. Comme si cela changeait quelque chose : il est toujours tellement prêt pour tout dans sa vie. Après avoir sorti sa pizza du four, il l’a délicatement servie et s’est assis à sa table à café pour débuter sa réunion en ligne du conseil d’administration.

Demandez à tous ceux qui travaillent avec Jat ou qui le connaissent, et ils vous diront probablement qu’il est gentil, réfléchi, attentionné et loyal. Non seulement Jat a­t­il occupé divers postes à l’aéroport international de Vancouver pendant 15 ans, mais il siège également au conseil d’administration de quatre organisations locales : le West Richmond Community Centre, la Heart of Richmond AIDS Society, la Pacific Rim Cruise Association et Richmond Cares, Richmond Gives.

« Je travaillais comme coordonnateur du programme Veste verte (Green Coat), et beaucoup de bénévoles avec qui je travaillais faisaient également du bénévolat à l’extérieur de l’aéroport », a dit Jat. « Je suis très chanceux de travailler avec ces bénévoles, parce qu’ils m’ont vraiment inspiré et incité à chercher des occasions dans la collectivité. Je ne m’étais pas rendu compte de ce que je pouvais donner. Je ne m’étais pas rendu compte avant de faire partie de conseils d’administration que, peu importe votre âge, votre expérience ou les emplois que vous avez occupés dans le passé, vous pouvez toujours redonner à la société, et votre expérience est transférable d’une façon ou d’une autre. »

21 h – Élémentaire

Ce n’est qu’à 21 h que Jat finit par se détendre en regardant un petit Sherlock Holmes sur Netflix (la version de la BBC pour les connaisseurs). Tout comme le fameux détective, l’esprit de Jat est toujours en ébullition et, même s’il aime sa dose quotidienne de télévision, il est déjà en train d’organiser sa prochaine journée et de planifier son lendemain matin. Le petit déjeuner du lendemain sera fait de céréales et de fruits, et son costume bleu préféré est pressé et prêt à être revêtu.

22 h 30 – Éteindre les lumières

Jat se brosse les dents, met son pyjama et se traîne jusqu’à son lit – une autre journée de terminée, au cours de laquelle il a assuré la propreté et la sécurité de l’aéroport et a contribué à la collectivité, et il devra se reposer pour recommencer demain. Si vous rencontrez Jat à l’aéroport (si vous pouvez l’arrêter), dites bonjour et demandez-lui ce qu’il fait. Si vous pouvez le suivre, il vous parlera des choses incroyables qu’il fait dans la collectivité et à l’aéroport pour aider à prendre soin des gens.

We use cookies to improve user experience, and by using this site, you consent to the use of cookies. Learn more and how to manage your preferences on our Privacy page.