Passer au contenu principal

YVR lance des projets d’expansion pluriannuels pour renforcer sa position en tant que plate-forme de correspondance de calibre mondial et moteur économique important pour la Colombie-Britannique

YVR investit 9,1 milliards de dollars dans l’aéroport dans le cadre de son plan de 20 ans

Aujourd’hui, l’Aéroport international de Vancouver (YVR) a lancé un certain nombre de projets d’immobilisations visant à améliorer l’expérience à l’aéroport et à sa position concurrentielle en tant que plate-forme de correspondance de calibre mondial. Ces projets s’inscrivent dans le cadre des plans d’expansion pluriannuels d’YVR, qui prévoient la réalisation de 75 grands projets totalisant 9,1 milliards de dollars au cours des 20 prochaines années.

Craig Richmond, président et chef de la direction de l’Administration de l’aéroport de Vancouver, était accompagné de John Horgan, premier ministre de la Colombie-Britannique, de Ken Hardie, député de Fleetwood-Port Kells, et de Fiona Famulak, présidente de la Vancouver Regional Construction Association, pour célébrer l’inauguration des travaux de construction à YVR. Ces derniers comprennent la construction de l’un des plus grands systèmes géothermiques au Canada, d’importants agrandissements d’aérogares, de nouvelles options de stationnement et l’amélioration des installations de location de véhicules.

YVR est l’un des aéroports connaissant la croissance la plus rapide en Amérique du Nord. Il a accueilli un nombre record de 24,2 millions de passagers en 2017 et prévoit en accueillir 32 millions d’ici 2022. Environ 327 000 tonnes de fret devraient transiter par l’aéroport d’ici 2020. Les nouveaux projets de construction augmenteront la vitesse à laquelle les personnes et les marchandises circulent à YVR et permettront d’offrir aux passagers une vaste gamme de biens et de services attrayants.

YVR joue un rôle important dans l’économie locale, provinciale et nationale en créant des emplois et en stimulant l’activité commerciale. L’aéroport contribue au maintien de 24 000 emplois à Sea Island et à plus de 100 000 emplois dans l’ensemble de la Colombie-Britannique. Les activités d’YVR, ainsi que le tourisme et le fret, génèrent plus de 16 milliards de dollars en production économique totale, 8,4 milliards de dollars en PIB et 1,4 milliard de dollars en recettes gouvernementales dans l’ensemble de la Colombie-Britannique. Chaque nouveau vol transitant par YVR crée des centaines d’emplois et génère des millions de dollars en retombées économiques pour la province.

Les projets d’expansion auront d’importantes retombées économiques et des retombées sur le marché de l’emploi dans la région. D’ici la fin de 2018, les activités de construction à YVR créeront près de 2 500 emplois à temps plein dans le secteur de la construction à Sea Island en plus de centaines d’autres emplois indirects. Une grande partie du travail se fera dans la province, ce qui entraînera la création d’un nombre important d’emplois pour les Britanno-Colombiens.

Les plans d’expansion pluriannuels d’YVR sont rendus possibles grâce au modèle d’exploitation sans but lucratif unique d’YVR. YVR ne reçoit aucun financement du gouvernement et tous les profits générés sont réinvestis dans l’aéroport au bénéfice de ses clients, partenaires et collectivités.

Pour en savoir plus sur les projets clés d’YVR qui amélioreront l’expérience à l’aéroport, veuillez visiter le site yvr.ca/construction.

Citations

Craig Richmond, président et chef de la direction, Administration de l’aéroport de Vancouver

« Nous connaissons une croissance record à YVR alors que nous nous acquittons de notre mission de relier fièrement la Colombie-Britannique au reste du monde, et ces projets d’expansion ambitieux feront de YVR une plaque tournante de calibre mondial. Alors que nous bâtissons l’aéroport de l’avenir, notre objectif est de transporter les gens et les marchandises de façon efficace, tout en continuant de ravir la clientèle grâce à une vaste gamme d’offres, de commodités et d’un service à la clientèle exceptionnel. »

John Horgan, premier ministre de la Colombie-Britannique

« YVR permet à la population et aux entreprises de la Colombie-Britannique d’être reliées avec le monde. De l’industrie des technologies au tourisme, en passant par le secteur des produits du bois et des ressources naturelles, l’expansion de cette importante plate-forme aidera la Colombie-Britannique à établir des liens plus solides avec des partenaires à l’échelle mondiale, à attirer des investissements ainsi qu’à créer de bons emplois pour les gens de la province. »

Ken Hardie, député, Fleetwood-Port Kells

« Grâce à cette annonce, YVR s’oriente totalement sur vers sa priorité nationale qui consiste à améliorer l’infrastructure afin d’offrir de meilleurs services aux Canadiens et de jeter les bases de liens commerciaux plus solides avec le monde. Les pays de la région du Pacifique sont très enthousiastes à l’égard de la plupart des produits de qualité supérieure que nous produisons ici, en Colombie-Britannique, et dans l’Ouest canadien. Donc, en plus des retombées de cet investissement important sur notre économie locale, nous ouvrons la voie au commerce et à la prospérité qui continueront de rapporter des dividendes longtemps après la fin de la phase de construction. En intégrant la durabilité aux éléments essentiels de cette initiative, YVR démontre ce que nous, au gouvernement fédéral, croyons fermement, c’est-à-dire que nous pouvons faire croître l’économie tout en protégeant l’environnement. »

Fiona Famulak, présidente, Vancouver Regional Construction Association

« La Vancouver Regional Construction Association applaudit la vision et l’investissement d’YVR dans son infrastructure aéroportuaire, car ils procureront des avantages économiques et des emplois importants dans le secteur de la construction et dans l’ensemble de la province. Nos membres ont un excellent bilan en matière de réalisation de projets de construction à la fine pointe de la technologie à YVR, et nous sommes impatients de travailler en partenariat avec l’administration de l’aéroport et de l’appuyer dans la concrétisation de son objectif d’être une plate-forme de correspondance durable de calibre mondial. »

We use cookies to improve user experience, and by using this site, you consent to the use of cookies. Learn more and how to manage your preferences on our Privacy page.