Passer au contenu principal

FLIGHT PLAN 2037 D’YVR AU DÉCOLLAGE

YVR présente le plan intégré qui orientera sa croissance prévue dans les 20 prochaines années

L'Aéroport international de Vancouver (YVR) a dévoilé aujourd’hui le Flight Plan 2037, le plan directeur détaillant la stratégie établie par l'aéroport en vue de devenir une passerelle durable de calibre mondial entre l'Asie et les Amériques. Flight Plan 2037 expose l’orientation générale d’YVR pour l'avenir, y compris un plan d'immobilisations, un plan des aérogares, un plan financier et le Master Plan YVR 2037. Parmi les composantes du plan de 5,6 milliards de dollars, mentionnons l’agrandissement des aérogares, de nouvelles voies de circulation, un système de géothermie et l’amélioration des routes et des ponts menant à Sea Island, ce qui aidera YVR à accueillir les quelque 35 millions de passagers par année qu’il attend d'ici 2037.

 

Le Flight Plan 2037 a été élaboré en consultation avec nos intervenants et des membres de la collectivité, en parallèle avec les consultations relatives au Master Plan, et au moyen d’échanges continus avec nos partenaires aériens, qui ont officiellement eu voix au chapitre dans le cadre du processus global d'approbation. Il tient compte à la fois des prévisions de croissance et de la capacité de nos installations. Deuxième aéroport le plus achalandé au Canada, YVR a accueilli un nombre record de 22,3 millions de passagers en 2016, a généré un produit intérieur brut total de 5,3 milliards de dollars et a rapporté 11,7 milliards de dollars à l'économie canadienne.

 

« Je suis très fier de diriger l'équipe qui a élaboré et qui exécutera le Flight Plan 2037. Ce plan est conçu pour répondre aux besoins de capacité à long terme d’YVR, nous permettre de réaliser et de bonifier nos objectifs de durabilité, et nous assurer une croissance progressive » a déclaré Craig Richmond, président et chef de la direction de l'Administration de l'aéroport de Vancouver, dans le cadre d’une activité du Greater Vancouver Board of Trade. « Notre avenir est façonné par le dialogue continu avec des milliers de Britanno-Colombiens et nos partenaires aériens, qui ont participé aux phases 1 et 2 de nos consultations relatives au Master Plan. Aujourd'hui, je vous invite également à participer à la phase 3 du Master Plan YVR 2037 et à continuer de contribuer à la création de notre aéroport de l’avenir. »

 

Parallèlement à l'annonce d'aujourd'hui, YVR a lancé la phase 3 du Plan directeur YVR 2037, un processus de consultation auprès de la collectivité et des intervenants qui orientera les décisions d’YVR au sujet de l'utilisation des terres et du développement des installations dans les 20 prochaines années.

 

Au cours de la phase 2 de la consultation relative au Master Plan YVR 2037, le public a présenté ses observations sur l’accès terrestre, l'environnement, les installations, les aérogares, le côté piste et l'utilisation des terres. Nous avons échangé en personne avec 700 intervenants, comptabilisé 16 000 visites sur notre site Web et tenu 23 réunions avec des intervenants, 4 réunions publiques et 5 activités portes ouvertes dans la région métropolitaine de Vancouver. Les observations qui nous ont été présentées ont été intégrées aux points saillants du Master Plan YVR 2037, et incluent la construction de la voie de circulation Nord-Sud, la collaboration avec les autorités régionales à l’appui de l'augmentation de l’offre de transports en commun et de connexions à l'aéroport, et de la création d’espaces verts, de sentiers à usages multiples et d’une nouvelle plate-forme d’observation des avions à l’intention des membres de notre collectivité qui fréquentent l'aéroport. Tous les détails des consultations se trouvent à l’adresse YVR2037.ca. La collectivité est invitée à participer à notre prochaine phase de consultation, qui mènera au plan final qui sera rendu public en 2018, une fois qu’il aura été approuvé par le ministre des Transports.

 

YVR est détenu et exploité par l'Administration de l'aéroport de Vancouver, une société privée sans but lucratif régie par un conseil d'administration apolitique nommé par des membres de la collectivité. Chaque dollar perçu par l'Administration est réinvesti dans l'exploitation et la croissance de l'aéroport pour améliorer les installations et les services, réduire les coûts et soutenir des initiatives communautaires.