Passer au contenu principal

Le président et chef de la direction de YVR reconnu comme chef de file mondial

Craig Richmond est lauréat d’un prix prestigieux pour son leadership dans le secteur

L’Administration de l’aéroport de Vancouver est fière d’annoncer que son président et chef de la direction, Craig Richmond, a remporté le prix de l’excellence en leadership visionnaire récemment créé par le Conseil international des aéroports – Amérique du Nord. Ce prix souligne le leadership extraordinaire dont a fait montre un dirigeant d’aéroport qui maîtrise parfaitement une gamme de compétences dans les domaines suivants : communications, éthique, gestion des relations et sens des affaires.

« C’est tout un honneur que de recevoir le prix de l’excellence en leadership visionnaire du CIA-AN, a affirmé Craig Richmond. Le modèle de gouvernance axé sur la collectivité de YVR nous indique bien que le succès est le fruit d’un effort collectif. Par conséquent, ce prix ne revient pas à moi seul, mais bien également à l’extraordinaire équipe de YVR, dont les membres vont au-delà des attentes pour assurer une expérience aéroportuaire exceptionnelle, ainsi qu’à nos collectivités qui nous appuient et sont fières de YVR et de ce que nous sommes devenus. » 

Décerné à l’occasion de la conférence annuelle du CIA-AN tenue à Montréal le 24 septembre, ce prix tient compte des résultats de recherches approfondies et découle de pratiques exemplaires mises en place par des chefs de file du secteur. Pour la remise du prix, des mises en candidature étoffées sont parvenues au Conseil d’organisations admissibles partout en Amérique du Nord, ce qui témoigne de la nécessité de reconnaître ceux dont la vision et le travail acharné ont aidé le secteur aéroportuaire à faire preuve d’excellence et à croître.

 « Dans le contexte actuel complexe, l’exploitation d’un aéroport moderne et capable de livrer concurrence n’est pas une sinécure, a indiqué Kevin M. Burke, président et chef de la direction du CIA-AN.  Le leadership assumé de Craig, tout comme son dévouement envers le secteur de l’aviation, est la force motrice d’une stratégie commerciale novatrice et mobilisatrice qui profite à la main-d’œuvre, aux passagers et à la collectivité de Vancouver. En lui décernant ce prix, le CIA-AN est heureux de souligner la contribution importante de Craig aux aéroports d’Amérique du Nord. »

Le succès remporté par Craig repose sur la perspective qu’il a acquise tandis qu’il exploitait des aéroports détenus par une société à capital-actions et YVR, qui se fonde sur un modèle sans but lucratif. Le modèle de YVR a permis l’émergence de solutions novatrices qui profitent au public et aux collectivités partout en Colombie-Britannique. Ce modèle prévoit des sources de revenus comme les bornes BORDEREXPRESSMC primées, maintenant installées dans des aéroports et ports de mer partout dans le monde, ainsi que le McArthurGlen Designer Outlet de l’aéroport de Vancouver, fruit d’une coentreprise entre YVR et McArthurGlen.

Sous la présidence de Craig, YVR s’est fixé l’objectif de devenir un carrefour durable de classe mondiale entre l’Asie et les Amériques et un autre objectif ambitieux de servir 25 millions de passagers d’ici 2020. Deuxième aéroport en importance au Canada et celui qui affiche la croissance la plus forte, YVR a accueilli le nombre record de 20,3 millions de voyageurs en 2015 et compte en accueillir plus de 21 millions en 2016. YVR a ajouté sept nouveaux transporteurs aériens à sa desserte ainsi que 32 nouveaux vols de 2014 à 2016 et affiche une croissance importante en raison de son partenariat de longue date avec Air Canada.

AU SUJET DE CRAIG RICHMOND

Craig fait profiter l’Aéroport international de Vancouver (YVR) de sa longue expérience de l’aviation et des affaires. Après sa carrière de pilote au sein de l’Aviation royale canadienne, il a terminé son MBA à l’Université du Manitoba pour ensuite gravir les échelons à Vantage Airport Group – société à capital-actions qui gère des aéroports partout dans le monde – à titre de chef de la direction de six aéroports situés dans trois pays. En 2013, il est entré au service de YVR comme président et chef de la direction, où il a instillé une culture de l’innovation et de la responsabilité qui a permis à l’aéroport de se démarquer de la concurrence.