Passer au contenu principal

20 million passagers

Annonce du nouveau programme ConnectYVR, qui vise à accroître davantage l’achalandage à l’aéroport et à créer des emplois

Aujourd’hui, l’Aéroport international de Vancouver (YVR) va accueillir son 20 millionième passager annuel, ce qui représente un nouveau record pour l’aéroport, l’un de ceux affichant la plus forte croissance au Canada, ainsi qu’un jalon important en route vers l’objectif d’accueillir 25 millions de voyageurs d’ici à 2020.

« Notre objectif reste clair : jeter fièrement un pont entre la Colombie-Britannique et le reste du monde, tout en nous établissant comme une passerelle durable de classe mondiale entre l’Asie et les Amériques, a déclaré Craig Richmond, président et chef de la direction, Administration de l’aéroport de Vancouver. Nous nous engageons à créer de nouveaux emplois, à élargir l’accès vers les destinations mondiales et à ouvrir de nouveaux marchés pour les biens de la Colombie-Britannique grâce à des stratégies novatrices qui continuent de stimuler la croissance. » 

Une de ces stratégies est ConnectYVR, un nouveau programme de tarifs pour les compagnies aériennes qui entrera en vigueur le 1er janvier 2016. Fruit de l’engagement de l’Aéroport en matière de développement de sources novatrices de revenus non reliées à l’aviation, ConnectYVR offre une structure de tarification standard pour les redevances d’atterrissage et les frais d’aérogare qui incite les transporteurs aériens pour la croissance et l’efficacité

« En incitant les compagnies aériennes à croître et en améliorant nos installations et nos processus afin d’accélérer le déplacement des passagers et des avions, nous pouvons continuer à attirer de nouveaux transporteurs à notre aéroport et nous positionner comme un pivot international dans l’industrie de plus en plus concurrentielle du transport aérien, » a ajouté M. Richmond. 
L’Aéroport international de Vancouver est tourné vers l’avenir : tous y travaillent très fort afin d’accomplir l’objectif ambitieux d’accueillir 25 millions de passagers annuels d’ici à 2020. Pour y arriver, il faudra que plusieurs éléments soient réunis : des vols nouveaux et plus fréquents, des avions plus grands, de même que de nouvelles compagnies aériennes. 

YVR a d’ailleurs accueilli deux nouveaux transporteurs aériens en 2015 : En mars, Air France a lancé un service saisonnier vers Paris trois fois par semaine et, en décembre, Aeromexico a commencé à offrir un vol quotidien reliant Vancouver et la ville de Mexico. Chaque nouveau vol international quotidien passant par YVR crée de 150 à 200 emplois non seulement à l’aéroport, mais aussi dans les hôtels, les attractions touristiques et les autres entreprises de la Colombie-Britannique. Les activités actuelles d’YVR soutiennent plus de 23 600 emplois directs à l’aéroport seulement, génèrent 5,3 milliards de dollars en produit intérieur brut et participent à hauteur de 11,7 milliards de dollars à la production économique totale du Canada.

Atteindre l’objectif des 25 millions de passagers annuels d’ici à 2020 permettrait de créer de 5 000 à 7 000 nouveaux emplois directs, de générer 2,7 milliards de dollars en produit intérieur brut et plus de 800 millions de dollars en impôts aux gouvernements à l’échelle locale, provinciale et fédérale. 

Pour de plus amples renseignements :
Relations avec les médias – YVR
604.880.9815; media_relations@yvr.ca
Twitter : @yvrairport