Passer au contenu principal

L’Environnement

YVR accorde une grande importance à la durabilité. Nous voulons être le chef de file de l’industrie aéronautique en ce qui concerne les programmes environnementaux, sociaux et économiques novateurs.

Les normes environnementales de YVR dépassent les exigences stipulées par les règlements fédéraux. Notre plan de gestion environnementale décrit quatre priorités stratégiques et leurs objectifs, cibles et bases de référence correspondants qui influent sur la croissance et le développement durables de YVR. Voici ce que nous cherchons à réaliser en mettant ces priorités stratégiques de l’avant :

Responsabilisation

L’exploitation d’un aéroport international entraîne des risques inhérents pour la sécurité et l’environnement. Afin de bien gérer et réduire ces risques, YVR a adopté des politiques, des procédures et des systèmes de gestion solides, qui respectent nos obligations réglementaires. Nous surveillons aussi notre performance environnementale, la consignons et en rendons compte de plusieurs façons. Nous mesurons la quantité de particules dans notre air, consignons la quantité de produits recyclés à YVR et utilisons ces données pour nous assurer d’atteindre nos objectifs en matière de durabilité. Nous rendons des comptes par l’entremise de notre engagement communautaire, de notre comité sur la gestion du bruit aéronautique et de notre comité consultatif de l’environnement.

Priorités des programmes environnementaux

Nos programmes environnementaux se concentrent sur les domaines suivants : bruit aéronautique, qualité de l’air et changements climatiques, qualité de l’eau, habitat naturel, matières dangereuses, sites contaminés, évaluation environnementale et conception durable du bâtiment, énergie et ressources, déchets et recyclage.

Chauffe-eau à l’énergie solaire

Nous avons installé des systèmes de chauffe-eau à énergie solaire dans les aérogares des vols intérieurs et des vols internationaux en 2003. Ces systèmes nous aident à chauffer plus de 800 gallons d’eau toutes les heures, ce qui nous fait économiser au total 110 000 $ d’électricité chaque année. Ces systèmes, ainsi que les thermostats à horloge, les détecteurs de dioxyde de carbone et l’amélioration des horaires et de la mise au point des systèmes, ont permis de réduire notre consommation de gaz naturel de 25 % depuis 2001 dans l’aérogare des vols intérieurs.

Programme incitatif pour les chauffeurs de taxi

Cent permis de taxi permettant d’aller chercher les passagers qui arrivent à YVR ont été remis à des chauffeurs de véhicules hybrides et au gaz naturel. En 200YVR a lancé un programme de rabais incitatifs accordé aux taxis fonctionnant avec des carburants de remplacement, et dès 2009, l’économie d’essence moyenne du parc de taxis avait augmenté de 47 %. Étant donné que des milliers de passagers prennent le taxi chaque année pour aller à l’aéroport ou en revenir, le programme a amélioré la qualité de l’air. Ce programme est l’équivalent du retrait de 1 651 voitures de la route, soit une réduction des émissions de dioxyde de carbone qui atteint 8 422 tonnes par année.

Comité de réduction de la consommation d’énergie

En 1993, YVR a créé une équipe interservices de réduction de la consommation d’énergie dont la mission est de créer et de mettre en œuvre des projets de réduction de la consommation. Depuis la création de cette équipe, YVR a économisé plus de 24 gigawattheures d’électricité, une valeur de 5,5 millions de dollars.

Des murs plus verts

YVR a été le premier aéroport canadien avec un mur végétal. Avec ses 18 mètres de haut sur 12 mètres de large, il s’agit d’un de plus grands murs vivants en Amérique du Nord. Il contient 28 249 plantes sur 2 173 panneaux, ainsi qu’un système d’irrigation et de fertilisation intégré.

La prochaine fois que vous passez à YVR, n’oubliez pas de venir admirer le mur végétal, il est situé à la station YVR-Airport de la Canada Line. Les meilleurs endroits pour en avoir une belle vue sont la passerelle intérieure qui mène à l’aérogare des vols internationaux, départs, niveau 3, et le parc Chester Johnson, à l’aérogare des vols internationaux, arrivées, niveau 2.

Transport en commun rapide

On peut rapidement se rendre à YVR en transport en commun à partir du centre-ville en prenant le train Canada Line, mis en œuvre en 2009, qui transporte aujourd’hui environ 140 000 passagers par jour. Il s’agit d’une mode de déplacement rapide, pratique et abordable pour les clients et les employés de YVR. Il relie l’aéroport au centre-ville de Vancouver en moins de 30 minutes, soit la moitié du temps moyen nécessaire pour le déplacement voiture.

Conteneurs de recyclage à YVR

Vous avez terminé votre jus? Vous n’aurez pas à chercher longtemps un conteneur de recyclage à YVR. Il y en a 450 dans l’aéroport. Ces conteneurs aident notre communauté et les passagers à recycler plus de 1 250 000 kilogrammes de matières chaque année, l’équivalent en poids de près de sept gros-porteurs Boeing 747.